Zimbabwe: premières élections post-Mugabé le 30 juillet 2018

Le Zimbabwe organisera ses premières élections législatives et présidentielles de l’après Mugabe, le 30 juillet 2018, a indiqué ce mercredi le président de la République, Emmerson Mnangagwa.

Selon les chiffres des autorités nationales, 5,4 millions de zimbabwéens devraient élire leurs représentants ce jour (compte tenu de l’exclusion des membres de la diaspora des élections). Parmi ceux-ci, 60% sont âgés de moins de 50 ans et leurs voix devraient être décisives pour redessiner le paysage politique du pays.

Il s’agira de la première fois depuis environ vingt ans, que le Zimbabwe organisera des élections, sans les légendaires têtes d’affiches de l’échiquier politique national, à savoir l’ancien président Robert Mugabe et son opposant Morgan Tsvangirai.

Si les candidatures officielles à la présidentielle ne commenceront à être déposées que le 14 juin, deux candidats se démarquent déjà du lot, à savoir l’actuel président Emmerson Mnangagwa, candidat du Zanu-PF, et le candidat du Movement for Democratic Change (MDC), Nelson Chamisa, qui du haut de ses 40 ans, veut incarner la rupture totale d’avec la génération Mugabe.

Selon le site agenceecofin le second tour des élections présidentielles est prévu pour le 8 septembre, si aucun des candidats n’obtient la majorité absolue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 + 2 =