Zimbabwe : élection présidentielle historique

Première élection présidentielle depuis la chute de Robert Mugabé il y’a tout juste huit mois. Les Zimbabwéens sont aux urnes ce lundi pour élire leur prochain président. Ces consultations concernent également la mise en place des députés et conseillers municipaux pour la première fois depuis le départ forcé de Robert Mugabe, au pouvoir pendant près de quarante ans.

Les électeurs choisiront ce jour entre 23 candidats. Mais des analystes estiment que la course se joue entre l’actuel président Emmerson Mnangagwa, patron de la Zanu-PF, le parti au pouvoir depuis l’indépendance en 1980, et l’opposant Nelson Chamisa, leader du Mouvement pour le changement démocratique (MDC).

Dans cette course au fauteuil présidentiel, l’ancien président Mugabe, poussé vers la sortie par l’armée et par son propre parti, la Zanu-PF, a convoqué la presse dans sa résidence et appelé les électeurs à faire chuter la Zanu-PF, son ancien parti.

« J’espère que le vote de demain (lundi) va faire tomber la forme militaire de gouvernement » actuel, a-t-il lancé depuis sa luxueuse maison de Blue Roof à Harare où il passe une retraite dorée. « Je ne peux pas voter pour ceux qui m’ont mal traité », a-t-il poursuivi, avant de sous-entendre qu’il donnerait sa voix à Nelson Chamisa, dont il a toujours combattu la formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
33 ⁄ 11 =