Vives tensions à Labé : le gouverneur de région Madifing Diané parle de «guerre»

La ville de Labé sous haute tension ce jeudi. Depuis l’appel du front national pour la défense de la constitution (FNDC), les manifestations violentes se déroulent dans plusieurs villes du pays, notamment dans les zones réputées favorables à l’opposition.

C’est le cas dans la région de Labé, située en moyenne Guinée, à environs 350 kilomètres de la capitale Conakry, fief du chef de file de l’opposition Cellou Dalein Diallo.

Dans la journée de ce jeudi 23 janvier 2020, la tension ne faiblit pas. Les manifestants font la loi dans bien d’endroits de la ville.

Joint par nos confrères de moisaiguinee, le Gouverneur de la Région évoque la situation en parlant de guerre. Selon Madifing Diané, « c’est la guerre qui a commencé  dans la ville. Ils (les manifestants – ndlr) sont armés, ils sont dans la ville. Ils tirent… et ce sont les manifestants qui tirent ».

Aucune perte en vie humaine n’est à déplorer pour l’instant.

Nous y reviendrons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 ⁄ 5 =