Violences en Guinée: trois morts dont un policier

Nouvelle semaine de tension à Conakry. Entre ce mercredi et jeudi, la capitale guinéenne a connu de nouvelles scènes de violences qui ont fait des victimes. Ce jeudi 8 novembre 2018, un agent des forces de maintien d’ordre a été tué par des manifestants surchauffés, en réaction à la mort de deux manifestants la veille lors d’une journée ville morte à l’appel des partis de l’opposition républicaine.

Le Gouvernement, sous la présidence du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Dr. Ibrahima Kassory Fofana, a tenu une session extraordinaire du Conseil Interministériel ce Jeudi 8 novembre 2018 avec un seul point inscrit à l’ordre du jour: La sécurité des citoyens et de leurs biens à un moment où le pays est confronté à des émeutes politiques récurrentes et de nombreuses tentatives de remettre en cause l’ordre public, la paix, et la sécurité dans la cité.

Les affrontements de ces deux jours ont causé d’importants dégâts matériels et provoqué surtout la mort de trois (3) personnes dont un policier dans l’exercice de ses fonctions.Le Gouvernement a insisté pour qu’à la fois la vérité soit connue de tous à propos de ces drames à répétition et a interpellé la justice pour mettre fin à ce cycle funeste qui affecte la crédibilité de l’Etat et l’honneur du pays.

Les autorités appellent à la retenue et au calme et exprimer sa volonté de résoudre par le dialogue et la concertation tous les problèmes qui se posent à la nation, le dialogue dont les conditions de confiance et de sérénité doivent être réunies avec le sens de la responsabilité et du patriotisme de chacun et de tous,  et tout cela dans le respect de l’Etat de Droit et des Lois de la République.

Depuis les dernières élection locales, les premières du pays depuis 2007, la Guinée est entrée dans un cycle de violences opposant les forces de l’ordre aux jeunes manifestants des partis d’opposition.

Lire aussi Guinée: La police annonce un mort suite à la journée ville morte

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 + 3 =