Tirs au camp Alpha Yaya Diallo: « deux individus arrêtés… la situation sous contrôle »

Des coups de feu ont retentis dans la matinée de ce vendredi 20 mars 2020 dans une garnison militaire de Conakry, le camps Alpha Yaya Diallo. Les riverains, pris de panique, ont fait état de plusieurs mouvements qui se sont déroulés dans l’enceinte du camp dont la fermeture des entrées et accès menant au camp.

Le Ministère de la défense national a, dans un communiqué très bref parvenu à notre rédaction, expliqué que ce sont bien des « individus non identifiés qui ont effectué des tirs sporadiques au sein du Bataillon Spécial de Conakry (BSC), Camp Alpha Yaya Diallo. Des dispositifs préalablement mis en place ont permis de réagir aux premiers tirs, de sécuriser l’enceinte du camp et ses environs ».

Selon les autorités, « les Forces de défense déployées sur les lieux ont procédé à l’arrestation de deux parmi eux. La situation est sous contrôle et des enquêtes sont ouvertes ».

Ces mouvements au sein d’un camp militaire interviennent au lendemain de la mesure d’augmentation du solde des hommes en uniformes dont le décret a été signé récemment par le Chef de l’État Alpha Condé.

C’est aussi à seulement 48 heures du double scrutin du 22 mars, un scrutin contesté par l’opposition qui entend empêcher sa tenue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 + 3 =