Scandale à l’hôpital Jean Paul II: le chef comptable suspendu

La presse s’en est fait l’écho après une révélation faite par le Groupe Gangan télévision. Dans un reportage diffusé dans le journal télévisé, cette chaîne a fait savoir que des cérémonies sont organisées par les responsables de l’hôpital Jean Paul II, dans une enceinte contiguë à la salle de réanimation de la structure sanitaire.

Les échos de la musique et l’ambiance festive parvenaient en effet dans une salle où sont hospitalisés des patients en état comateux. Ce qui a suscité l’indignation totale au sein de la population, mais surtout pour les parents des patients entrain de suivre des soins dans l’hôpital en ce moment.

Les autorités ont ainsi décidé d’agir en sanctionnant les présumés responsables de ces actes. Nous vous livrons ci-dessous le communiqué du Ministère de l’action social relatif à la suspension d’un agents dudit hôpital.

Le Ministère de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance exprime sa profonde consternation et son vif regret à la suite d’un incident survenu à la date du 23 juin 2018 au Centre de Formation Sociale Appliquée Jean Paul II sis à Ratoma.

Violant tout protocole, M. Mory OULARE, Chef Comptable dudit Centre, a cautionné l’organisation d’une cérémonie festive et bruyante dans l’enceinte de l’établissement perturbant, par cette maladresse, la quiétude des patients admis dans les différents services médico-sociaux de Jean Paul II.

Le Ministère réitère son attachement au respect de la dignité humaine et de la promotion de la protection sociale. Il condamne vigoureusement cet acte qui est contraire à toutes dispositions légales et humanitaires. En conséquence, il suspend l’auteur de ses fonctions jusqu’à nouvel ordre pour trouble à la quiétude des usagers.

DIABY SYLLA Mariama

Ministère de l’action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’enfance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
32 ⁄ 16 =