Réouverture des lieux de cultes au Sénégal: l’Église catholique pas tout à fait d’accord

Dans son adresse à la nation hier lundi 11 mai 2020, le président du Sénégal Macky Sall a pris plusieurs mesures d’assouplissement de l’État d’urgence. Un État d’urgence décrété dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus dans le pays. Parmi ces mesures figurent en bonne place la réouverture des lieux de cultes sur l’ensemble du territoire national.

Bien que cette décision est soumise à un certain nombre de conditions, elle a fait plusieurs heureux dans le pays. Ces derniers jours en effet, la communauté musulmane a plusieurs fois demandé la reprise des activités religieuses. Les confréries religieuses notamment plaidaient pour la réouverture des mosquées.

Dès après l’annonce des nouvelles mesures, le clergé catholique sénégalais s’est fendu d’un communiqué. Cette note parvenue à notre rédaction ne va pas tout à fait dans le sens de l’euphorie générale. Monseigneur André Gueye appelle en effet ses collègues prêtres à ne pas obtempérer à l’annonce du chef de l’État, du moins pour le moment.

L’Évêque de Thiès affirme le maintient en vigueur de la mesure de suspension des grandes célébrations dans les églises. Il a ajouté que toute décision contraire ferait l’objet d’un nouveau communiqué de la part du clergé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 ⁄ 14 =