Monnaie unique de la CEDEAO: six pays, dont le Nigéria, se retirent du processus

La nouvelle monnaie ECO en projet divise deja les Etats membres de la CEDEAO. A l’issue d’une réunion des Ministres des finances et Gouverneurs des banques centrales, tenue ce jeudi à Abuja au Nigéria, six Etat membres de la communauté, tous hors de l’espace UEMOA (union économique et monétaire ouest africaine) ont exprimé leur désaccord vis à vis de ce projet sous régional. Ils ont accusé le président ivoirien Alassane Ouattara d’avoir unilatéralement pris la décision de création de l’Eco sans consulter les autres pays membres de la Cédéao.

Les six pays, à savoir le Nigéria, le Ghana, la Guinée, la Sierra Leon, la Gambie et le Libéria, appellent une réunion urgente des chefs d’Etats et de gouvernement de la Cédéao pour discuter de la monnaie unique régionale.

En décembre dernier, lors d’une visite du Président Français Emmanuel Macron en Côte d’Ivoire, le président ivoirien Alassane Ouattara a annoncé que le franc CFA serait renommé « Eco ». Une annonce qui a plongé le doute sur les intentions réelles de la France de se défaire du pacte monétaire qui la lie aux pays de l’UEMOA et qui conditionne l’utilisation du Franc CFA, de plus en plus contesté.

Les ministres des finances des six pays concernés ont indiqué que l’action du président Ouattara n’est pas en droite ligne avec les décisions des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cédéao qui ont adopté « Eco », le nom de la nouvelle monnaie indépendante commune de la Cédéao.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
1 + 19 =