Incendie d’un camion citerne à Conakry : les précisions du Ministre des hydrocarbures

Dans la matinée du mardi 21 janvier 2020, une camion citerne a été retrouvé incendié dans la commune de Matoto, en proche banlieue de Conakry, non loin de l’aéroport international Conakry-Gbessia. Cet incendie a susciter de vives polémiques sur les réseaux sociaux. Certains internautes en effet ont conclu que cet acte aurait été causé par des partisans du front national pour la défense de la constitution (FNDC).

Selon le Ministre des hydrocarbures, il n’en est rien. Cet incendie n’a rien a voir avec les manifestants contre le changement constitutionnel dans le pays. Diakaria Koulibaly s’est prononcé sur cette affaire ce jeudi en déclarant que « le départ du feu dans la cabine du camion serait dû à un court-circuit. Le rapport des sapeurs-pompiers de l’aéroport indique que l’alerte a été donnée dans les environs 02H07’ par la Société de gardiennage G4S et l’équipe d’intervention des pompiers de la SOGEAC est intervenue à 02H13’ et a maîtrisé le feu en moins de 5 minutes ».

Selon le rapport d’intervention, aucune perte en vie humaine n’est à déplorer, le chauffeur et son apprenti sont légèrement blessés et admis pour des soins dans un hôpital.

Ce camion-citerne immatriculé ​RC 9360 R avait à son bord une quantité de 35 000 litres de gasoil à destination de la Station UTS de Bananikoro, dans la préfecture de Siguiri en haute Guinée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 × 30 =