Hydrocarbures: l’Afrique de l’Ouest regorge 30% des ressources connues

L’Afrique de l’Ouest est considérée comme une région au « cœur des enjeux géostratégiques », selon Sediko Douka, commissaire énergies et mines de la Communauté des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao). Elle concentre à elle seule le tiers des réserves de pétrole et de gaz naturel du continent . « L’Afrique de l’Ouest représente 30 % des réserves trouvées de pétrole et 30 % des réserves trouvées de gaz naturel de l’Afrique », a-t-il déclaré.

DeGuineedirectes gisements de classe mondiale

Avec ses 330 millions d’habitants, l’Afrique de l’ouest dispose également dans « son sous-sol de l’or, de l’uranium, de la bauxite, du diamant, du fer, du manganèse, etc. Ces gisements sont par endroits des gisements de classe mondiale », a souligné M. Douka, lors de la présentation de la deuxième édition du forum des mines et du pétrole de la Cedeao, prévue du 9 au 11 octobre prochain à Abidjan. « Cette abondance de ressources minières et pétrolières place ainsi notre région au cœur des enjeux géostratégiques », a souligné le commissaire de la Cedeao.

« La plupart de ces ressources sont généralement exploitées sous forme brute sans transformation importante », a déploré de son côté le ministre ivoirien des Mines, Souleymane Diarrassouba, appelant à des « reformes vigoureuses » dans ces secteurs. « Il s’agira pour la Cedeao d’afficher sa vision d’une industrialisation. L’enjeu du développement minier de notre sous-région est de faire en sorte que le secteur minier et pétrolier contribuent de façon significative au développement économique et social du fait de ses effets d’entraînement », a expliqué M. Diarrassouba.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 ⁄ 13 =