Guinée: pour Cellou Dalein, le rapport d’audit du fichier électoral par la CEDEAO est « non objectif »

Le rapport-synthèse de l’audit du fichier électoral guinéen continue d’alimenter les débats au sein de la classe politique. Rendu public hier par des experts de la CEDEAO, ce document ne semble pas du tout enchanter le chef de file de l’opposition guinéenne.

Dans un tweet ce jeudi 12 mars, Cellou Dalein Diallo, présent depuis hier à Abuja, qualifie ce rapport de “non objectif dans son diagnostic et dans ses recommandations”.

“Le rapport de la CEDEAO, bien que non objectif dans son diagnostic et dans ses recommandations, montre néanmoins que nous avons eu raison d’exiger la reprise de ce Fichier. En effet, aucun scrutin organisé sur cette base ne saurait être juste et crédible.#Amoulanfé !”, écrit le leader de l’UFDG.

L’audit du fichier électoral était une exigence majeure des principaux partis d’opposition en vue de l’organisation d’élections législatives transparentes. Prévues initialement pour le 16 février 2020, ces législatives ont été reportées au 1er mars afin de les coupler au referendum constitutionnel.

Cette date a aussi été reportée in extremis sur recommandation de la communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) afin de procéder à l’audit du fichier électoral. La commission électorale nationale indépendante s’est immédiatement engagé à mettre en oeuvre ces recommandation pour une organisation rapide des deux scrutins (législatives et referendum).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 − 6 =