Guinée : Kassory a formé son gouvernement, et après?

Le nouveau Premier ministre guinéen, Ibrahima Kassory Fofana, a formé son gouvernement, sans changement majeur par rapport à celui de son prédécesseur Mamadi Youla, selon un décret lu dans la nuit de samedi à dimanche sur les médias d’Etat.

Le gouvernement d’Ibrahima Kassory Fofana, membre de l’équipe sortante et directeur de campagne du président Alpha Condé lors de sa réélection en 2015 à la tête de ce pays d’Afrique de l’Ouest, comprend 33 ministres, selon le texte.

Première remarque frappante, certains ministres parmi les plus cotés de la presse guinéenne quittent le navire, à la grande surprise de tous. Le portefeuille de l’Economie, détenu jusque là par Maladho Kaba est désormais confié à Mamadi Camara, rappelé depuis son poste d’ambassadeur en Afrique du Sud. Deux dirigeants de deux petites formations d’opposition entrent au gouvernement, respectivement Aboubacar Sylla, ex porteparole de l’opposition républicaine, est nommé aux Transports et Mamadou Mouctar Diallo à la Jeunesse et l’Emploi des jeunes.

Lors de sa prise de fonction, le nouveau Premier ministre guinéen à souligné que sa mission sera de renforcer la lutte contre les mauvaises pratiques, à savoir la corruption, l’impunité, l’injustice, alors que ce nouveau Gouvernement ramène l’une des images les plus sombres des derniers instants de règne du Feu Président Conté, à sa voir, l’ex ministre et conseiller du Général Président, Alpha Ibrahima Keira.

Pourtant, ce nouveau Gouvernement était annoncé depuis le mois de février par le Président guinéen Alpha Condé, qui a promis de mettre en place une équipe à l’écoute du peuple. A moins de juger celle ci à la tache, mais les espoirs d’un grand remaniement ont plutôt été déçus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 × 3 =