Élections en Guinée : la CEDEAO juge le fichier électoral crédible, mais n’enverra pas d’observateurs

La communauté économique des États de L’Afrique de l’ouest ne va pas déployer d’observateurs pour le double scrutin du 22 mars prochain en Guinée. Sur un ton diplomatique mais ferme, l’institution sous régionale met en avant le caractère non inclusif de ces élections.

En réponse à un courrier du ministre guinéen des affaires étrangères et des guinéens de l’étranger, le président de la commission de la CEDEAO s’est tout d’abord félicité des efforts fournis par la Guinée avec le report du scrutin initialement prévu le 11 mars dernier. Jean Claude Kassi BROU a apporté une fin de non recevoir à la demande de déploiement d’observateurs par la CEDEAO.

Pour autant, l’institution a salué le courageux report du scrutin. Un report qui a permis aux experts sous régionaux d’auditer le fichier électoral. Dans sa lettre réponse au Ministre Mamadi Touré, M. Kassi BROU parle d’une opération ayant permis de crédibiliser le fichier faisant l’objet de nombreuses polémiques.

Nous vous proposons ci-dessous l’intégralité de cette lettre réponse parvenue à notre rédaction.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 + 17 =