Dernière minute – Guinée : le FNDC appelle à des mobilisations les 21 et 22 mars

Au sortir d’une plénière ce mardi 17 mars 2020, les responsables du front national pour la défense de la constitution (FNDC) ont renouvelé leur détermination à empêcher la tenue du double scrutin du 22 mars prochain.

Ce front opposé à l’organisation du référendum constitutionnel et aux élections législatives entend mener « des actions vigoureuses » la veille du scrutin et le jour du scrutin. Le coordinateur national du front, Abdourahmane Sanoh, a dans un communiqué, appelé les militants à « s’opposer à toute activité liée à l’organisation des scrutins du 22 mars sur toute l’étendue du territoire national », sans pour autant déterminer la nature de cette mobilisation.

Les frontistes ont aussi lancé un appel à leurs membres vivant dans les pays étrangers à en faire de même.

Le 22 mars prochain, les guinéens sont en effet attendus aux urnes pour renouveler leur parlement, ainsi que la nécessité d’adopter ou non une nouvelle constitution. Un double scrutin visiblement sous tension.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
2 × 30 =