Côte d’Ivoire : la Banque mondiale décaisse 150 millions $ pour l’assainissement et l’accès à l’eau potable

(Agence Ecofin) – La Côte d’Ivoire bénéficiera d’un financement de 150 millions $ de la part de la Banque mondiale, pour financer l’accès à l’eau et la santé. C’est ce qu’a annoncé un communiqué de l’institution publié la semaine dernière sur son site.

Le nouveau financement a été accordé dans le cadre de la phase II du Projet d’approvisionnement en eau et d’assainissement en milieu urbain (PREMU) de la Banque mondiale.

Il permettra de fournir de l’eau potable à de nombreux Ivoiriens, de construire des installations d’hygiène et de moderniser les installations existantes dans des centaines d’écoles à travers le pays.

Ce financement devrait donc bénéficier à plus de 1,2 million de personnes dans 12 villes secondaires de la Côte d’Ivoire. Il devrait également faciliter l’accès aux installations sanitaires des écoles à environ 90 000 élèves ivoiriens.

« Ce financement aidera la Côte d’Ivoire […] à créer un environnement favorable au financement privé dans un secteur à forte intensité de capital, en renforçant les capacités des acteurs et la performance des services d’eau dans les zones urbaines », a indiqué Pierre Laporte (photo), directeur pays de la Banque mondiale pour la Côte d’Ivoire.

Notons que le programme est prévu pour être mis en œuvre pour la période 2019-2024.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 + 3 =