Changement constitutionnel en Guinée: les USA estiment « qu’il revient au peuple de se prononcer »

Le secrétaire d’Etat américain adjoint aux affaires africaines assure que son pays suit de près les violences enregistrées dans les manifestations contre le projet de nouvelle constitution en Guinée. Tibor Nagy assure que c’est au peuple de d’exprimer son désir ou non d’aller vers un changement constitutionnel.

Le monsieur Afrique de l’administration affirme que les Etat-Unis respectent la souveraineté de chaque pays à disposer de son système de gouvernance.

‘’Cela me touche personnellement, car je connais le président Alpha Condé depuis des décennies, depuis  l’époque où il était prisonnier politique. Nous considérons que chaque pays a le droit de décider de son système politique et de sa constitution. Dans notre propre histoire, nous avons eu un président qui a fait quatre mandats. Puis, nous avons limité le nombre de mandats à deux’’, indique Tibor Nagy, de passage à Paris au micro de nos confrères de RFI.

Le secrétaire d’Etat américain adjoint aux affaires africaines précise que les Etats-Unis sont contre tout changement de constitution dans le but de s’éterniser au pouvoir. ‘’C’est une chose de modifier une constitution en donnant la parole au peuple et en suivant un processus clair. Mais là où nous avons un problème, c’est avec les dirigeants qui changent la constitution uniquement pour se maintenir en place’’, tient-il à clarifier.

Tibor Nagy se dit conscient de la crise née de la volonté du pouvoir  de changer la constitution  guinéenne. ‘’Nous surveillons cela de très près. Il y a eu des évènements très inquiétants avec des violences, des manifestations et des répressions violentes. Notre ambassadeur est très impliqué et à Washington, on regarde cela de très près’’, assure-t-il, précisant toutefois qu’il revient au peuple de faire le choix.

‘’Le peuple de Guinée est le fondement de la souveraineté nationale et du pouvoir d’Etat. Si le processus est soutenu par le peuple, alors il acceptable. S’il ne l’est pas ou s’il est manipulé, alors il n’est pas approprié. Dans ma position, il est très inconfortable de dire que ceci peut avoir lieu ou pas, ceci est bien ou mal, car au bout du bout, ce n’est pas aux autres pays ou à quiconque d’autre décider, c’est au peuple. Le pouvoir doit rester au peuple’’.

VisionGuinee.Info

One Reply to “ Changement constitutionnel en Guinée: les USA estiment « qu’il revient au peuple de se prononcer »

  1. Les États-unis n’ont rien à dicter aux africains ni aux Guinéens, on ne veut pas ce changement, mais ont se bat sérieux et seul, ont à pas besoin de vôtre aide, car on ne veut plus être les rémunérateurs de vos matales, restez et appliquer votre intelligence chez vous,on a besoin des États Africains pour nous aider,car on est indépendant, et non plus l’aide de lam8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 × 27 =