7ème augmentation du capital de la BAD : la Guinée salue une « décision historique » (communiqué)

Madame la Ministre du Plan et du Développement Économique, Gouverneur de la BAD pour la Guinée, a , au nom du Chef de l’État et du Gouvernement, l’honneur d’annoncer au Peuple de Guinée et à la communauté des Partenaires Techniques et Financiers que les actionnaires du Groupe de la Banque Africaine de Développement ont décidé, à l’issue de la 5ème Réunion extraordinaire de son Conseil des Gouverneurs tenue à Abidjan, le 31 octobre 2019, de l’augmentation de son capital de 125%. Le capital de la première Institution de financement du développement en Afrique passe désormais de 93 milliards de dollars US à 208 milliards de dollars US. Il s’agit là, de la 7ème augmentation générale du capital (AGC), mais de loin, la plus importante depuis la création de la BAD en 1964.

Cette décision historique approuvée par le collège des 80 actionnaires représentant 54 pays africains et 26 pays d’Europe, d’Amérique et d’Asie, a été surtout fortement soutenue par la Guinée (membre fondateur de l’Institution). Il faudrait à cet égard, souligner le rôle important du Président de la République qui s’est personnellement investi dans ce dossier auprès de ses pairs et auprès des actionnaires des pays non africains du Groupe pour les convaincre de l’importance et de la pertinence de la recapitalisation de la BAD. C’est forte de cet engagement au plus haut niveau de l’État, que Mme Kanny Diallo a fait partie du cercle restreint des premiers Gouverneurs ayant activement milité, aux côtés du Président Akinwumi Adesina et de son staff (dès le lancement des consultations en 2018) en faveur de cette augmentation du capital de la BAD.

Une grande satisfaction d’autant plus que la BAD (qui vient de se doter de ressources additionnelles) est devenue, ces dernières années, l’un des partenaires stratégiques de la Guinée. Le Groupe appuie le pays à travers un important portefeuille de projets pour un niveau d’engagement autour de 568 millions de dollars US. Des projets pour l’amélioration de l’accès à l’énergie, le développement des chaines de valeur agricoles et industrielles, le secteur des travaux publics et la gouvernance économique.

Il faut rappeler qu’entre 2015 et 2019, sous le leadership de Mme la Ministre du Plan et du Développement Économique (MPDE), grâce au travail technique des cadres et experts du MPDE et du Bureau Pays de la BAD en Guinée, les engagements nets de la Banque en Guinée ont été multipliés par trois (3). L’analyse de ce portefeuille en fonction des Hight five (5) de la Banque montre une prédominance des objectifs « Eclairer l’Afrique » et « Industrialiser l’Afrique », reflétant ainsi la volonté de la Guinée de mieux exploiter son potentiel tout en améliorant son positionnement régional. Cette situation est en adéquation avec la vision du Plan National de Développement Économique et Social (PNDES) 2016 – 2020 et celle du Document de Stratégie Pays de la Banque en Guinée pour la période 2018 – 2022. Rappelons qu’en juin dernier, le Groupe de la BAD a procédé à l’inauguration de son Bureau-pays pour la Guinée au cours d’une cérémonie solennelle présidée par le Chef de l’État avec la présence à ses côtés du Président de la BAD, le Docteur Akinwumi Adesina

Nul doute que dans le cycle de programmation à venir, cette augmentation du capital de la BAD décidée à Abidjan profitera à la Guinée surtout en ce qui concerne les projets d’infrastructures locales ou régionales, l’agro business, l’emploi jeunes, l’appui à l’autonomisation des femmes, les technologies innovantes et la protection de l’environnement. La gestion efficace du portefeuille actif actuel sous le prisme de la rigueur et de la performance et le leadership affirmé du Chef de l’État, Pr Alpha Condé permettront à la Guinée d’être logée en bonne enseigne pour le compte des pays éligibles à ces ressources additionnelles de la BAD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
42 ⁄ 14 =