Test d’un vaccin européen au Sénégal: le Ministre de la Santé dément catégoriquement

Faut-il en rire ou s’inquietter? Le débat fait rage ces derniers jours. Depuis l’annonce faite récemment par un collège de medecins européens sur l’éventualité d’un test de vaccins dans certains pays africains, il y a comme une levée de bouclier au sein de la population sénégalaise.

Le Sénégal dont le nom figure sur une liste de pays choisis pour tester ces vaccins expérimentaux contre le covid 19 n’est pas en reste. Les médias ont largement débattu ce sujet, offrant aux populations des raisons de douter de la bonne foi des pays européens au premier rang desquels la France.

Les autorités n’ont pas aussi tardé de réagir face à cette question qui soulève plus d’inquiétude que d’anthousiasme. Le Ministre de la santé et de l’action sociale a fait une déclaration de démenti catégorique, avant de tenter de rassurer la population.

Selon Abdoulaye Diouf Sarr, « Il faut que les gens, qui débitent des propos sur des tests de vaccin en Afrique sur leurs chaines de télés, arrêtent. L’Afrique n’est pas une périphérie de la périphérie, en tant que ministre de la santé, je dis ici que ces propos n’engagent que leurs auteurs. Qu’on sache que l’Afrique n’est pas une poubelle. On n’y pense même pas » .

Ce vendredi 03 avril 2020 pourtant, un collectif d’avocats marocains a quant à lui porté plainte contre l’Etat français devant ses propres tribunaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 × 25 =